Apprendre à décrypter un emballage cosmétique

Retournez l'emballage de différents  produits cosmétiques : vous constaterez que certaines informations sont récurrentes. La liste des ingrédients par exemple, ou certains pictogrammes (symboles).
LABORATOIRES VENDOME® a élaboré pour vous ce mini guide destiné à vous aider à décrypter les emballages de produits cosmétiques ; il vous aidera à avoir un œil plus averti sur les produits cosmétiques afin de mieux comprendre leurs étiquettes.

1. La liste des ingrédients et les catégories

2. Les pictogrammes

Decrypter un emballage

1. La liste des ingrédients

Depuis 1998, la réglementation Européenne oblige les fabricants de produits cosmétiques à mentionner sur les emballages la liste des composants contenus dans leurs produits et ce, en utilisant une nomenclature internationale.
On désigne cette nomenclature par le terme « INCI », International Nomenclature of Cosmetic Ingredients (Nomenclature Internationale des Ingrédients Cosmétiques).

La déclaration des ingrédients obéit à des règles bien définies :

  • Les ingrédients en concentration supérieure à 1% apparaissent en premier dans cette liste et sont classés par ordre décroissant de leur pourcentage dans le produit.
  • Les ingrédients de la liste INCI sont listés en latin ou anglais selon les ingrédients.
  • Généralement, les noms à consonances latines sont des huiles ou des extraits végétaux.
  • Les colorants sont identifiables  par un « colour index » (index de coloration)  (CI) suivi de 5 chiffres.

   -  Les catégories d’ingrédients

Plusieurs ingrédients sont utilisés et classés selon leur fonction principale, dont on a détaillé les 8 catégories majeures :

Les agents actifs :

Ces composants contribuent à l'efficacité des formules. Ce sont tous les agents qui vont permettre par exemple d'hydrater ou de nourrir.

Les tensio-actifs :

Ces substances sont ajoutées aux formules afin de nettoyer la peau (agent nettoyant), de mousser (agent moussant), ou de former une crème ou un lait.

Les anti-oxydants :

Ils sont introduits dans les formules pour aider à réduire les phénomènes d'oxydation des huiles qui aboutiraient à de mauvaises odeurs. Ils peuvent également être ajoutés en tant qu’ingrédients actifs pour piéger les radicaux libres et ainsi protéger la peau.

Les émulsionnants :

Certaines textures de produits cosmétiques sont composées d'une phase aqueuse et d'une phase huileuse. Pour que ces formules soient stables, il faut y ajouter des émulsionnants qui permettent à l'huile de se disperser dans l'eau en fine gouttelette et former ainsi une émulsion stable et homogène.

Le saviez-vous ?

C'est le même principe que pour faire une vinaigrette : si vous mélangez de l'huile et du vinaigre, l'huile remontera toujours à la surface. Ce n'est qu'après avoir ajouté la moutarde que le mélange va former une texture épaisse et rester stable.

Les substances tampon :

Ces substances permettent de maintenir le pH d'un produit cosmétique, la plupart du temps à un niveau similaire à celui de la peau.

Les conservateurs :

Les conservateurs sont importants car ils permettent de garantir aux consommateurs l’utilisation d’un produit sans risque de contamination.

Les colorants :

Leur but est de colorer la texture du produit afin de lui donner la couleur souhaitée.

Parfums :

Additifs que l'on rajoute dans une formule afin de lui conférer une odeur agréable.

 

2. Les pictogrammes

Durée d'utilisation

La date de durabilité minimale est la date jusqu'à laquelle le produit cosmétique, conservé dans des conditions appropriées, continue à remplir sa fonction initiale et est sans dommage pour le consommateur lorsqu'il est appliqué dans les conditions normales d'utilisation.

Elle est annoncée par la mention : "A utiliser de préférence avant fin" ou du symbole   , suivis soit de la date elle-même, soit de l'indication de l'endroit de l'étiquetage où elle figure.

Nous parlons également de date de péremption ou d’expiration du produit.

 

Durée d'utilisation après ouverture

Par contre, pour les produits cosmétiques dont la durabilité minimale excède trente mois, on trouve l'indication de la durée d'utilisation après ouverture ou période après ouverture (PAO) sans dommage pour le consommateur. Cette information est indiquée par le symbole d'un pot ouvert dans lequel est indiquée la durée d'utilisation (exprimée en mois).

Le numéro de lot :

Inscription généralement numérique ou alphabétique permettant d'assurer l’identification et la traçabilité du produit.

Le point vert :

        

Le Point Vert est un symbole de participation financière à un système national de gestion des déchets d'emballages.
Le logo utilisé doit être immédiatement identifiable par le consommateur.
Il doit être lisible et visible sur les emballages des produits mis sur le marché.

COOKIE SETTINGS PANEL

1st Party cookies: Necessary Cookie =:: Enhancement=

When you refuse the use of - 1st or 3rd party - cookies, this site will not behave as designed due to the unavailability of cookies.